Villeurbanne, modèle métropolitain

Les portes ouvertes des installations d’Emerjean, qui porte le dispositif Territoire zéro chômeur de longue durée (TZCLD) dans le quartier de Saint-Jean, ont reçu la visite du maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, et du président de la métropole, David Kimelfeld. Ce dernier a annoncé que quatre communes de la métropole souhaitent accueillir des TZCLD, en s’appuyant sur l’exemple villeurbannais.

Villeurbanne, modèle métropolitain

EmerJean organisait jeudi 31 janvier une matinée portes ouvertes, afin de faire découvrir ses activités aux élus, aux habitants et aux entreprises. Le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, le président de la métropole, David Kimelfeld et le sous-préfet chargé de la Politique de la ville, Gilbert Deleuil ont visité l’Îlot Vert, espace de bio-compostage et de maraîchage urbain, avant de rencontrer les salariés d’EmerJean au centre d’animation Saint-Jean.

« Les résultats à Villeurbanne sont remarquables », David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon

Le président de la métropole, totalement convaincu de la démarche, a profité de l’occasion pour annoncer son soutien à quatre nouveaux projets de Territoire zéro chômeur de longue durée (TZC) : « Les résultats à Villeurbanne sont remarquables. Il n’y a aucun doute à avoir sur la décision que nous avions prise de lancer cette expérimentation. Les TZC de France ne montrent pas tous la même intensité, mais celui de Saint-Jean est parmi les structures qui donnent les meilleurs résultats. Il faut agiter toutes les énergies possibles : quand entreprises, collectivités, habitants et associations se mobilisent, on voit ce que ça donne ! Quatre communes de la métropole souhaitent entrer à leur tour dans le dispositif : Rillieux, Décines, Saint-Fons et Saint-Priest. Nous allons nous servir de l’expérience de Villeurbanne et nous allons accompagner ces communes pour pouvoir mettre rapidement en place ces TZC ».

Villeurbanne, modèle métropolitain

Lors d’un échange avec les salariés d’EmerJean, Jean-Paul Bret s’est enthousiasmé pour « la grande réussite » du projet : « 400 personnes sont dans une situation de chômage de longue durée à Saint-Jean et EmerJean emploie désormais 82 salariés, c’est considérable en un peu moins de deux ans. Des personnes qui étaient en dehors de tout dispositif, très éloignées de l’emploi, retrouvent aujourd’hui une vie sociale à travers le travail. »

Infographie Emerjean

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi