Seize nouvelles caméras installées à partir de juillet

Après l’installation en 2018 de 29 caméras, la vidéosurveillance s’étend à Villeurbanne. 16 nouvelles implantations ont été décidées. Des équipements multi-optiques qui équivalent à 76 caméras.
Seize nouvelles caméras installées à partir de juillet

Un an après l’arrivée des premières 29 caméras de vidéosurveillance à Villeurbanne, le dispositif sera étendu à partir du mois de juillet. « Nous avons demandé et obtenu de la Préfecture l’extension des périmètres existants », explique Didier Vullierme, adjoint à la Sécurité, prévention, voirie et déplacements urbains.

Seize caméras seront progressivement mises en place. Mais des caméras d’une nouvelle génération : équipées d’optique haute définition, elles disposent de 4 objectifs par boîtier et d’un 5e, situé en dessous, dans un dôme mobile. Autant dire que rien ne leur échappe sur la voie publique. Ce sont donc 76 nouveaux flux vidéo qui arriveront au centre de supervision urbain. De nouveaux équipements pour lesquels la Ville va investir 410 000 euros.

Dans ce nouveau schéma, tout le cours Tolstoï sera désormais surveillé depuis le Totem, ainsi que le secteur Bonneterre. Le périmètre de Grandclément sera élargi aux rues Primat, Burais, Blum, Bernaix et Réguillon. La vidéo permettra au passage la vidéoverbalisation sur les voies du C3.

Les axes Barbusse, Lakanal, la place Wilson et une plus grande partie du Tonkin seront également concernés par cette extension.
La Ville s’était aussi dotée l’an passé de deux caméras « nomades ». Elles poursuivront leurs missions à l’intérieur des périmètres autorisés, afin de s’adapter aux événements organisés dans la commune ou aux signalements de faits portés à la connaissance de la police municipale.

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi