75% des Villeurbannais favorables à une évolution de la législation

La Ville de Villeurbanne a ouvert le débat sur le cannabis le 10 décembre dernier. Après deux mois de tables rondes, ateliers, lives Facebook, consultations en ligne…, un livre blanc synthétise les points de vue des Villeurbannais et des experts. Il va être versé au grand débat et remis au gouvernement.
75% des Villeurbannais favorables à une évolution de la législation

En France, malgré une législation très répressive, la consommation de cannabis et son trafic se développent et se banalisent – avec leur lot d’incivilités et de nuisances dans l’espace public. Dans toutes les grandes agglomérations urbaines, c’est aux élus locaux que les habitants, excédés, demandent de régler ce problème majeur. Villeurbanne a choisi d’ouvrir le débat pour interroger la pertinence de la législation en vigueur. La Ville a lancé une consultation citoyenne qui s’est déroulée du 10 décembre 2018 au 10 février 2019 (contribution via une plateforme en ligne, débats, tables rondes avec des experts, Facebook lives, ateliers…). Durant deux mois, les habitants, acteurs locaux, professionnels de Villeurbanne et experts (sociologues, économistes, juristes, médecins…) ont été invités à témoigner et à débattre sans tabou autour du cannabis, de ses usages et de ses effets.
« C’est un sujet tabou, mais c’est une réalité, partout en France, pas seulement à Villeurbanne. Le constat est pourtant clair, c’est l’échec de la répression. Lors de nos tables rondes citoyennes, en 2018, le sujet est apparu. Le débat a montré la grande maturité de nos concitoyens sur le sujet », estime le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret. « Le débat a été le plus ouvert possible. Les Villeurbannais se sont emparés des différents moyens d’expression mis à leur disposition. Nous avons ainsi recueilli 101 propositions sur la plateforme et elles ont générés 2300 votes. Le constat est partagé : la situation actuelle ne fonctionne pas selon 83% des participants », ajoute Didier Vullierme, adjoint à la Sécurité, prévention, voirie et déplacements urbains.
Le recueil des informations et les conclusions de ces échanges ont permis d’établir un livre blanc. Il s’appuie sur des témoignages forts, délivrés par des personnes touchées de près ou de loin par le trafic et / ou la consommation de cannabis. Ce livre blanc sera envoyé au gouvernement. Auparavant, il sera versé au Grand débat national le 14 mars et sera présenté au Forum français pour la sécurité urbaine le 21 mars. C’est la contribution des Villeurbannaises et des Villeurbannais à un débat qui doit s’ouvrir au niveau national.

Quelques chiffres clés :

73 % des personnes enquêtées pensent que la consommation de cannabis est en hausse.
41 % affirment être exposées au trafic de cannabis au quotidien.
85,5 % des Villeurbannais interrogés estiment que la répression du trafic de cannabis n’est pas efficace.
37 % des personnes enquêtées admettent ne pas connaître les conséquences pénales de la consommation de cannabis.
61 % estiment que les effets du cannabis pour la santé sont « équivalents » (40 %) ou « moins risqués » (21 %) que ceux du tabac et de l’alcool 54 % des 18-25 ans en France ont expérimenté le cannabis et 8,4 % sont des fumeurs réguliers (source Observatoire français des drogues et des toxicomanies).
72 % des Villeurbannais ayant répondu à l’enquête « flash » se prononcent en faveur d’une dépénalisation ou d’une légalisation (50 %).
75 % des propositions, plus tranchées encore sur la plateforme participez.villeurbanne.fr vont dans le sens d’une légalisation contrôlée de la consommation et du trafic.
26 % des Villeurbannais ayant répondu à l’enquête « flash » sont pour le maintien de la prohibition.
74,4 % considèrent que les actions de prévention / sensibilisation en France sont insuffisantes.

La concertation a mobilisé :

1 plateforme numérique :  participez.villeurbanne.fr
5 671 visiteurs,
939 participants,
379 commentaires,
101 propositions,
2 301 votes
Enquête flash
1 433 réponses
2Facebook lives élus-experts
suivis par 1 010 internautes
3 800 vues de vidéos
plus de 400 réactions et commentaires
2 tables rondes
400 participants
9 experts (sociologues, chercheurs, juristes, économiste, ancien lieutenant de police, psychologues).
9 ateliers débats
avec des acteurs de l’Éducation, de la jeunesse, de la santé, de la sécurité, de la démocratie participative, des jeunes, des femmes.

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi