Les Invites 2019 dévoilent leur programmation

Les Invites investiront l’espace public du 19 au 22 juin. Le festival « pas pareil » annonce d’ores et déjà la couleur avec une programmation éclectique où le public sera souvent mis à contribution. D’un défilé XXL avenue Henri-Barbusse aux scènes musicales, du théâtre à la danse, découvrez ce qui vous attend !
Les invites 2017

S’afficher « pas pareil », voilà la marque de fabrique des Invites. Celui du bouillonnement créatif qui promet du rire, parfois des larmes, de la polémique comme de l’empathie, de la transgression, de l’émerveillement : comme une folie douce célébrée collectivement qui s’empare tous les deux ans de l’espace public… Pour leur 16e édition, Les Invites seront comme jamais au diapason de leur ville elle aussi « pas pareille », Villeurbanne. Pour la première fois, le cœur battant que sont les Gratte-Ciel constituera le décor unique des quatre jours du festival dédié aux arts de la rue et à la musique. Du 19 au 22 juin, en écho à la transformation urbaine que vit le centre-ville villeurbannais, Les Invites feront de chaque place, parking ou jardin public, le terrain de jeu d’une création contemporaine en perpétuel mouvement. Ainsi, une quarantaine d’artistes et de compagnies, expérimentés, reconnus ou plus jeunes (donc à découvrir d’urgence), se produiront gratuitement : 26 000 couverts, Délices Dada, Kumulus… La moitié des spectacles sont des créations 2019 ou des coproductions avec Les Ateliers Frappaz (Centre national des arts de la rue et de l’espace public, Villeurbanne).

D-Construction, les Invites 2017

Dyptik

Un défilé participatif et éthique

L’avenue Henri-Barbusse transformée en « catwalk » ? C’est le show XXL d’Art Point M, et LE projet participatif des Invites 2019. La compagnie venue de Roubaix montera devant l’hôtel de ville une grande scène et un podium de 50 mètres de long, végétalisés, sur lequel défi leront les 200 Villeurbannaises et Villeurbannais sélectionnés lors de quatre jours de casting. Le seul critère de sélection sera l’envie de participer à cette aventure singulière qui mêle vidéo, arts plastiques et musique électro. Pour ce défi lé qui sera présenté deux soirs consécutifs, les mannequins du jour porteront les modèles créés à partir de vêtements collectés auprès des habitants. Une mode éthique, à contre-courant d’un secteur aujourd’hui reconnu comme le deuxième pollueur au monde. Des containers, eux aussi sur l’avenue, compléteront l’installation : chacun pourra s’y faire photographier ou investir un espace d’expression libre.

Art Point M aux Invites 2019

Art Point M

Une venue exceptionnelle : Royal de Luxe

Second temps fort du festival : Royal de Luxe donnera six représentations, en amont et au début des Invites (du 14 au 20 juin), de son spectacle Miniatures, créé en 2017. La venue de la troupe nantaise conduite par Jean-Luc Courcoult est un événement à Villeurbanne, mais aussi dans la région où elle se produira pour la première fois : à ce jour, Miniatures a été présenté exclusivement à Nantes, à Bruxelles et au Chili. À Villeurbanne, douze comédiens investiront un parking pour raconter le rêve d’un pilote d’avion qui s’est malencontreusement assoupi. Il se retrouve de l’autre côté du miroir et observe notre monde s’animant en miniature sous ses yeux… Effets spéciaux et pyrotechniques, machines infernales et théâtre d’objet : Royal de Luxe a le talent et le savoir-faire pour créer la fête et la féerie. Sans pour autant masquer les réalités du monde.

Royale de Luxe aux invites 2017

Royal de Luxe

Débattre, construire, danser, chanter… : public, à toi de jouer !

Si Art Point M est la principale création participative, d’autres compagnies ont fait le choix d’associer les citoyens à leur projet. C’est le cas de la drôle de bande de Blue tired heroes, imaginée par Massimo Furlan, qui sera constituée sur casting, à Villeurbanne. Durant quatre jours, les festivaliers croiseront ces super-héros ordinaires, des supermen d’aujourd’hui… Parmi les particularités de cette 16e édition, la part belle sera faite aux textes et auteurs classiques, revisités tous azimuts : Germinal par Les Batteurs de pavé, L’Ours de Tchekov par l’Art Osé, Théophile Gautier par la Compagnie des Ô
Même les vieux tubes auront droit à leurs reprises, grâce aux improbables Frères Jacquard et leur show burlesque. Chanter, toujours, avec la compagnie Bouche à Bouche. Son spectacle Paillarde(S) n’est pas à mettre dans toutes les bouches ni dans toutes les oreilles… Idem pour Les Ogres de la compagnie Thank you for coming : son rôti de gigot d’humain ne se sert pas à toutes les tables !
Les Invites ouvriront grand l’espace public à la danse (Les Transformateurs reprennent Les Identiques en version 2.0, la compagnie Pernette interroge la figure de la statue), et en particulier à l’univers du hip hop, des circassiens de De Fracto aux performers de Dyptik en passant par les jeunes danseurs issus de la rue de la compagnie ivoirienne N’Soleh. À festival « pas pareil », public « pas pareil ». C’est lui qui sera sollicité par Joan Catala pour construire un mât, par Jordi Gali pour monter une tour. Deux spectacles comme une allégorie de la solidarité nécessaire à la construction d’une ville augmentée de plus d’humanité. Avec Parrêsia #2, c’est à la prise de parole, voire à la polémique, que le public est invité par Bonheur Intérieur Brut. La parole sera aussi au centre de Kossyam, du griot et chorégraphe KPG qui signe une fable très politique inspirée de la révolution au Burkina Faso en 2014.

Les frères jacquard aux invites 2017

Les Frères Jacquard

Musique : tous en rythme !

Recentrée elle aussi sur les Gratte-Ciel, dans un parc du Centre transformé par les associations villeurbannaises qui proposeront à boire et à manger dans toutes les langues, la programmation musicale métissée du festival promet de faire monter la température. Avec en tête d’affiche les Lyonnais d’High Tone, et le duo Mouss et HakimMotivés Sound System (ex Zebda) qui signent leur grand retour en 2019. La soul US des Como Mamas, l’afro-funk du Vaudou Game et le maloya réunionnais mâtiné d’électro-rock de  Lindigo Connexion finiront de faire des soirées des Invites davantage qu’un festival : une belle fête collective.

High Tone aux Invites

High Tone

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi