Un hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc

Un hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc

La Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc a été célébrée ce mardi 19 mars à Villeurbanne, dans le square du 19-mars-1962, ainsi nommé en souvenir du jour du cessez-le-feu en Algérie.
Le maire Jean-Paul Bret a rendu hommage à toutes victimes, dont celles originaires de Villeurbanne : « C’est toujours avec une grande émotion que nous écoutons l’appel des Villeurbannais morts dans cette guerre longtemps restée sans nom. Cette année, à la faveur de recoupement d’archives, cette liste funeste s’est encore allongée. Cinq anciens combattants sont sortis de l’oubli : Yves Albert, Robert Berrard, Louis Chaussinand, Guy Dahan et Jacques Pitaud. Il est essentiel que nous leur rendions aujourd’hui hommage car, comme l’a écrit Alexis Jenni dans son livre L’art français de la guerre, “Les morts qui ont été nommés et comptés ne sont pas perdus”». Un hommage a également été rendu à Maurice Audin, universitaire français disparu durant le conflit et pour qui la France a reconnu, en septembre 2018, une responsabilité dans la mort.

Un hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi