Les premiers rails du T6 sont soudés !

Les travaux du T6 avancent. Si de nombreux rails étaient déjà visibles à Villeurbanne, ce vendredi 12 avril marquait une nouvelle étape. Les premiers rails ont été soudés en grandes pompes.
La préfète de région, le maire de Villeurbanne et le président de la Métropole participent à la soudure des rails en allumant le procédé avec des bâtonnets.

La préfète de région, le maire de Villeurbanne et le président de la Métropole participent à la première soudure des rails du T6

« C’est un moment historique pour les Villeurbannaises et les Villeurbannais. » C’est par ces mots que le maire de la ville, Cédric Van Styvendael, a décrit cette symbolique première soudure des rails du tramway T6. Vendredi 12 avril après-midi, il était présent sur le chantier, accompagné du président de la Métropole Bruno Bernard et de la préfète de région Fabienne Buccio. Pour marquer le coup, ils ont tous les trois participé à la soudure aux côtés des professionnels. Ensemble, ils ont également félicité l’avancée des travaux et réaffirmé que le T6 pourrait être ouvert au premier trimestre 2026.

Un chantier qui a du sens

Après 2 ans de travaux, le projet devient plus concret. « Quand on commence un chantier pour un tramway, on s’occupe d’abord du réseau souterrain et les résultats ne se voient pas à la surface. Maintenant, on comprend plus facilement de l’extérieur l’objectif de ces travaux, » s’est enthousiasmé Bruno Bernard. Ce projet poursuit plusieurs buts chers à la Ville. Le T6 s’intègre dans l’accompagnement de la population à changer ses manières de se déplacer. « Il sera plus facile pour les étudiants de la Doua de rejoindre le centre de Villeurbanne en transports, » a déclaré Cédric Van Styvendael. Le plan prévoit aussi de végétaliser le tracé, de désimperméabiliser les sols et de créer des espaces agréables pour les piétons et les cyclistes.
Finalement, ce sont 55 000 voyageurs par jour qui sont attendus pour le T6.

 

A lire aussi