[JEUNES RÉDACTEURS] Thinkerview, ou l'art de la réflexion longue

Tanguy, membre du comité de rédaction "Jeunes à Villeurbanne", nous parle de la chaîne Youtube Thinkerview, qui s'est imposée comme un média de référence sur internet.

Un fond noir, une personne parlant sur un fauteuil face à une caméra pendant plusieurs heures, une voix mystérieuse en fond. Dis comme ça, ça ne fait pas rêver. Pourtant, c’est tout l’inverse que s’est dit un groupe d’anciens hackers créant une équipe indépendante sur Internet, Thinkerview (assemblage de « Think », « penser », et « interview »).
Diffusant sur leur chaîne Youtube leur première vidéo en 2013 en interrogeant Jacques Blamont, astrophysicien, c’est vraisemblablement en 2015 que Thinkerview commence ses fameux interrogatoires sur un fond noir. Les domaines abordés sont variés : géopolitique, numérique, enjeux contemporains, économie, sécurité, environnement, sciences, etc.  Ici, on invite des personnalités que l’on a rarement l’occasion de voir à la télé, et surtout pas sur une durée aussi longue. Durant plus d’une heure, les interviews sont d’une qualité ineffable. Les invités connaissent à chaque fois leur sujet sur le bout des doigts, qu’ils soient enseignants chercheurs, philosophes, politiques, ou d’autres métiers et fonctions tout aussi intéressants.

La particularité de Thinkerview est aussi que l’intervieweur ne montre pas son visage et cela se traduit simplement par une voix derrière la caméra se faisant appeler « Sky ». Incisif et sans filtre dans ses questions et dans ses remarques, il sait ne pas interrompre l’invité, tout en ne le lâchant pas sur des questions pouvant être déstabilisantes pour celui-ci.
Les interviews sont diffusées en direct sur Youtube au moment de son déroulement et sont ensuite disponibles en libre accès sur la plateforme. Certaines cumulent des millions de vues, comme celle sur Juan Branco ou Pablo Servigne (deux interviews que je conseille parmi tant d’autres). Par ailleurs, l’aspect « direct » du média permet une plus grande proximité avec la communauté qui suit la chaîne, qui peut commenter en simultané les propos de l’invité, et réagir plus longuement par la suite en commentaire.
Se voulant indépendant de tout parti politique ou groupe d’intérêt, Thinkerview a pour objectif d’écouter le plus de point de vue possible, tout en développant chez chacun l’esprit critique. Les invités restent néanmoins globalement orientés à gauche, même si ce n’est pas toujours pas le cas.
Parmi les quasi-deux cent interviews qu’a réalisées la chaîne, difficile de ne vous en recommander que quelques-unes. Néanmoins, si je devais n’en retenir qu’une seule, je vous proposerais celle de Gaël Giraud, économiste, évoquant les problèmes environnementaux avec l’économie et la finance actuelle. D'utilité publique, l’interview offre un point de vue d’expert (mais bien vulgarisé) sur un enjeu contemporain important.
Comptant plus de 600 000 fidèles sur Youtube, Thinkerview s’est imposé comme un média référence sur le net dans son domaine. Tout est maîtrisé de A à Z, et la diversité des sujets et des invités laisse le droit à chacun de décider quelle interview il veut regarder. Alors que le format était idéal en période de confinement, on vous conseille malgré tout très fortement Thinkerview, pour une ouverture sur le monde grandiose. À regarder un jour pluvieux cet été !

Article rédigé par Tanguy, membre du comité de rédaction "Jeunes à Villeurbanne"

 

A lire aussi