Le Rize collecte les "mémoires de confinement" à Villeurbanne

Certes le Rize est fermé, comme tous les lieux culturels, comme tous les lieux publics. Mais il poursuit à distance ses missions et il a besoin de vous ! Vous trouverez ci-dessous différents appels à collecte, à témoignages, pour que nous ressortions collectivement enrichis de cette période de confinement et pour garder le lien.
Le site du Rize +.

Collecte de témoignages : mémoires de confinement à Villeurbanne

Nous sommes en train de vivre un moment très particulier de notre Histoire, qui bouleverse notre vie quotidienne, notre rapport au temps et interroge aussi le fonctionnement de nos sociétés. Afin de documenter cette expérience à la fois commune et individuelle, le Rize et les Archives municipales lancent une collecte de témoignages de ces jours de confinement à Villeurbanne. Si vous souhaitez décrire votre quotidien, partager une réflexion introspective, une analyse plus générale ou simplement nous offrir des instantanés de vie, connectez-vous sur cette page. 

Vos contributions seront conservées dans les fonds d’archives de la Ville et viendront enrichir la mémoire collective.

Collecte d'archives : construire la mémoire de l’approvisionnement alimentaire à Villeurbanne

Les archives sont souvent peu bavardes sur ce qui fait notre quotidien en matière d’approvisionnement alimentaire. Nous vous invitons à mettre de côté ces documents, appelés ephemera, destinés à être jetés, alors qu’ils en disent long sur le sujet : publicités de commerces alimentaires villeurbannais, papiers d’emballage (propres), listes de courses…

Et quand le confinement sera terminé, vous pourrez venir les déposer à l’accueil du Rize, à l’emplacement prévu à cet effet.

Contribution à l'inventaire participatif : le carnet des mémoires

Depuis l’an dernier, la démarche d’inventaire participatif des patrimoines des Villeurbannais est accessible ici.

Remplir un carnet des mémoires, c’est partager l’intérêt que vous portez à tel lieu de mémoire, telle construction, tel arbre, telle œuvre d’art dans l’espace public… et nous transmettre les informations dont vous disposez. Il n’est pas nécessaire de remplir toutes les rubriques : quelques-unes suffisent, assorties d’au moins une image, pour pouvoir publier un carnet.

Promenez vous parmi les 45 déjà disponibles pour vous faire une idée. Car selon nous au Rize, c’est aux habitants de dire ce qui fait patrimoine pour eux et pour la ville !

En ces temps de confinement, nous vous proposons spécifiquement de remplir des carnets sur votre propre habitat.

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi