Deux journées hautes en couleur au lycée Marie-Curie

Les 13 et 14 janvier, le lycée professionnel Marie-Curie accueillait le graffiti-artiste villeurbannais Heta One, à l’occasion d’ateliers de réalisation graphique avec une classe de CAP.
Heta One encadre les élèves dans la cour du lycée Marie-Curie à Villeurbanne.

Pendant deux jours, les élèves de la classe de terminale CAP Vente ont troqué leurs stylos contre des bombes de peinture et remplacé leurs cahiers par des toiles. Grâce aux enseignements de l’artiste villeurbannais Heta One, ces jeunes ont pu en apprendre davantage sur la culture hip-hop, avant de réaliser leurs propres œuvres de street art. L’occasion pour eux de changer du quotidien tout en exprimant leur créativité, mais aussi d’être valorisés par leurs créations qui seront exposées dans quelques mois au sein du lycée.

C’est la troisième année que le lycée reçoit un artiste, en collaboration avec le centre d’art Spacejunk. Cette initiative s’inscrit dans le PEAC (Parcours d’éducation artistique et culturelle) qui vise à un accès égalitaire aux pratiques culturelles et artistiques pour tous les jeunes. Agréé par l’Éducation Nationale, Heta One intervient régulièrement en établissements scolaires dans une démarche similaire. Partager son art, oui, mais surtout donner de l’espoir et encourager les jeunes qu’il rencontre à se surpasser. Comme il le dit lui-même : « Tout le monde a ses chances… seule la persévérance fait la différence ».

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi