[JEUNES RÉDACTEURS] Un souvenir pour une vie - Comment optimiser son séjour en colo

LK, 18 ans, membre du comité de rédaction "Jeunes à Villeurbanne", nous explique comment optimiser son séjour en colonie en vacances.

Au moment où j’écris ces lignes, c’est l’été. Ce qui veut donc dire : glaces fraîches, piscine, mer et… colos ! C’est la meilleure période pour partir en séjour et de loin, pour trois raisons simples :

1.    Pas de stress, on a du temps devant nous, pas d’école, c’est tranquille.
2.    Beaucoup de colos offrent des séjours longs : 3 semaines et même parfois plus. Autant te dire que les personnes que tu vas rencontrer deviendront tes frères et sœurs.
3.    Dernière raison, pas des moindres, toutes les activités extérieures, attractions, lieux de tourismes, sont ouvertes (sauf pour le ski bien entendu, même si tu peux faire du ski nautique), ce qui n’est pas toujours le cas si tu fais des colos le reste de l’année.
Même si on met ici l’accent sur l’été, toutes les vacances de l’année restent propices pour partir en colo.

Ce qui rend la colo extraordinaire, c’est un facteur hors de contrôle : les personnes. Pour autant, tu peux quand même influencer la qualité de tes relations en colo, qui selon moi déterminent ton séjour bien plus que quasiment tout le reste, y compris les activités. Voilà des choses que tu peux faire :

• Créer un groupe de discussion (Instagram, WhatsApp, Snapchat…) avant le début de la colo. Bien sûr, ça va dépendre de l’organisme avec lequel tu pars, mais tu peux t’arranger pour récupérer les coordonnées des participants. Ensuite, tu envoies juste un message simple par exemple : “Hey [Nom], C’est Lucas (bien sûr tu utilises ton prénom) de la colo de surf qui arrive. Je fais un groupe snap avec tous ceux qui y seront, ça te dis d’en faire partie ?”. Bam ! Juste comme ça tu vas pouvoir ouvrir la discussion avec tout le monde, organiser des rassemblements pour ceux qui partent depuis les mêmes villes et commencer à connaitre les colons qui t’accompagneront. Un dernier conseil sur ce point, ça marche mieux si tu fais le groupe quelques jours avant la colo.
• Pendant ton trajet, essaie de ne pas te retrouver seul. L’idéal serait de rejoindre au moins une personne de la colo (si tu es en train ou en bus) ou de voir si tu peux organiser un covoiturage (avec un parent qui fait l’aller, l’autre le retour par exemple). Comme ça, tu évites d’arriver à la colo sans connaitre personne, ce qui pourrait te rendre mal à l’aise et te faire te sentir exclu avant même d’avoir commencé. Pas ouf ! Le cas échéant, discute avec des personnes autour de toi pendant le trajet (même si elles ne sont pas de la colo) et échauffe ta socialisation Puis, dès que tu arrives, vas saluer les jeunes et les animateurs de ton séjour. Juste, essaye de ne pas te retrouver seul au moins les premières heures. Selon moi, mieux vaut être dans un groupe de personne avec qui tu penses bien t’entendre, même si tu ne dis rien et tu as l’impression de ne pas savoir quoi dire, que d’être seul dans ta chambre ou dans un groupe de personnes “par défaut”.

Point bonus : avec le groupe Instagram, Snap, ou WhatsApp tu connaitras déjà les prénoms. C’est un avantage énorme d’être celui qui a fait un groupe, mais attention, ça m’est déjà arrivé de connaitre trop bien les prénoms dès le début et les autres jeunes ont pris peur et ont cru que je les « stalkais », ce qui était faux, et très gênant. J’avais juste fait l’effort de retenir les prénoms, donc tu peux faire la même chose, juste ne l’expose pas trop au début. Mais globalement, tu verras, c’est très apprécié de connaitre tous les prénoms : le plus tôt est donc le mieux.
Tu te souviens quand je t’ai dit de ne pas rester avec les personnes qui te paraissent seules ou timides au début de colo ? Et bien une fois que tu es intégré et que tu as des amis et des bons délires avec le groupe que tu as choisis au début, tu vas pouvoir aller vers ceux qui n’auront pas réellement trouvé de groupe. J’adore faire ça, mais si tu es un peu introverti, je comprends que ça peut ne pas être ton truc.

Enfin, je te conseille de ne pas rester uniquement avec la personne avec qui tu as fait le voyage si tu ne la connaissais pas d’avant (du moins quand tu arrives dans le centre de colo) pour bien rencontrer tout le monde.

Pour ce qui est de la colo en elle-même, le seul regret que j’ai eu c’est de ne pas prendre assez de photos et vidéos, donc si tu as une GoPro ou un téléphone, n’hésite pas. Surtout pendant les activités (si les règles du centre le permettent). Attention aux vols et aux dégâts par contre... Je ne te le souhaite pas, mais un peu de prudence ne fait pas de mal. Garde tes affaires précieuses dans ton sac et prête ta GoPro seulement à tes très bons amis. J’ai déjà perdu une GoPro, et une autre qu’on m’avait prêtée n’a pas supporté la pression qu’elle devait tenir pendant de la plongée. Donc, saches que c’est possible de partir avec une caméra d’action et de revenir sans.

Dernier petit point, en fin de colo, sur le groupe de réseaux social de la colo, partage tout ce que tu as filmé et photographié, puis les autres devraient faire de même, et hop ! Souvenirs téléchargés.

J’espère que tu vas te forger des expériences nouvelles et indémodables. Bonne colo !

Article rédigé par LK, 18 ans, membre du comité de rédaction "Jeunes à Villeurbanne"

 

A lire aussi