« Le diabète de type 2 est lié au surpoids et à la sédentarité »

La semaine de prévention du diabète de type 2 se déroule du 3 au 14 juin. Le Dr Jean-Philippe Le Berre, responsable du service de diabétologie et d’endocrinologie du Médipôle, participera au débat qui suivra la projection du film Sugarland, jeudi 13 juin à 20h au cinéma le Zola. Le spécialiste nous parle de cette maladie qui gagne du terrain, dans toute l’Europe.
« Le diabète de type 2 est lié au surpoids et à la sédentarité »

Qu’est-ce que le diabète de type 2 ?

Contrairement au diabète de type 1 qui est une maladie auto-immune, le diabète de type 2 se caractérise par un excès de sucre dans le sang, entièrement lié au surpoids et à la sédentarité. C’est un phénomène qui touche de plus en plus de monde – 5 % de la population française –, des adultes et surtout de plus en plus d’enfants et d’adolescents. Il faut savoir qu’on n’en guérit pas, qu’il ne disparaît pas mais qu’on arrive à l’équilibrer par un mode de vie adapté.

Un mode de vie adapté qui passe par l’alimentation ?

Oui, bien sûr. Les ennemis sont le gras et le sucré, ce qui justement nous attire ! Il ne s’agit pas d’interdire et de nier le plaisir de manger mais il faut limiter sérieusement les sodas, les produits transformés ou industriels. Il ne suffit pas de se méfier du sucre mais de la matière grasse, grande responsable de  la prise de poids… Et face à l’énorme puissance de l’industrie alimentaire, l’éducation à la diversité alimentaire, l’information et la prévention sont essentielles.  

Vous parlez de sédentarité, comment en sortir ?

En pratiquant une activité physique régulière ! Pour les enfants et les ados, faire du sport en dehors de l’école, bouger, marcher… Pour les adultes, marcher au moins une demi-heure par jour d’un bon pas, jardiner, promener son chien… Bref, tout ce qui incite à ne pas rester sur son canapé devant une télé ou un ordinateur.

Quels sont les symptômes susceptibles d’alerter sur la présence de diabète ?

Ce sont les mêmes signes pour les deux types de diabète : de fréquentes envies de boire et d’uriner, surtout la nuit, une perte de poids inexpliquée, une fatigue majeure. Dans ces cas-là, il faut rapidement consulter un médecin.

 

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi