Des élèves de Segpa créent un Vinted local et solidaire

Les recettes de la boutique mise en ligne par les élèves de Segpa du collège Jean-Jaurès doivent permettre de financer un séjour à la montagne.

Jouets, livres, mode, mais aussi cosmétiques, livres, parfums, bijoux... Des élèves de 4e et 3e de section d'enseignement général et professionnel adapté (Segpa) du collège Jean-Jaurès ont créé leur boutique solidaire : Boutika JJ. Lancée en février par l'association du même nom, elle répertorie plus d'une centaine d'articles de seconde main, à prix doux. « Nous avons collecté les produits, estimé les prix, étiqueté, photographié les articles pour le catalogue en ligne », raconte Salimou Gassam, 14 ans, en 3e Segpa Vente distribution logistique (VDL). Covid oblige, ils ont opté pour le click and collect ; la boutique est pourtant bien concrète, avec sa vitrine à thème hiver qui présente des mannequins en combinaisons de ski, attenante à la salle de classe : « on trouve les rayons de prêt-à-porter, une cabine d'essayage, un espace pour plier et empaqueter, ainsi qu'une banque d'accueil avec la caisse », détaille la présidente de l'association Olivia Mupudi, 14 ans.

Ce projet permet aux jeunes d'aiguiser leurs compétences en matière d'e-commerce, distribution, logistique, préparation de commande, etc. Mais les bénéfices serviront surtout à organiser un voyage de fin d'année : un séjour alpin en Oisans, au grand air du chalet de la Bérarde, à près de 2000 mètres d'altitude. « On a l'espoir que la boutique devienne une sorte de Vinted local, accessible à toutes les bourses. Les élèves découvrent des gestes professionnels, cela renforce leur confiance en eux et les sensibilise à la surconsommation, à l'entraide et à la solidarité. Ils se sont vraiment dépassés pour ce projet ! », estime Aurore Chabalier, enseignante spécialisée Segpa.

Pratique : http://www.boutikajj.fr/boutique/

Salimou Gassam, membre de Boutika JJ, 14 ans.
« L'association Boutika JJ a été créée il y a trois ans. Elle permet à nos classes de Segpa de monter des projets collectifs comme l'organisation de maraudes avec Le Coeur et la main, d'un marché de Noël ou d'un concert organisé le 4 mars, lors duquel nous avons récolté le bénéfice de la vente de billets, ainsi que de produits bien-être que nous avons fabriqués : savons, gommages, etc. C'est surtout grâce à elle que nous avons pu créer notre boutique : on ne peut acheter qu'en ligne pour le moment, mais nous avons hâte d'ouvrir ses portes aux habitants de Villeurbanne ! »

Olivia Mupudi, présidente de Boutika JJ, 14 ans
« Pour nous les élèves, c'est un projet pratique et concret qui nous permet de découvrir les métiers autour de la vente et du commerce en ligne, mais aussi comment fonctionne une vraie boutique : on prépare la vitrine, les mannequins, on range les rayons, on répertorie les commandes, etc. Cela nous change des cours ! D'ailleurs, les tarifs des articles ont parfois pu être sources de débat, mais nous ne cherchons pas le profit à tout prix. On espère seulement que ça sera un succès, afin de pouvoir partir en vacances en juin – mais nous avons déjà de la chance d'en être arrivés là ! »

A lire aussi