[VIDÉO] Confinement : sa trompette a enchanté le Tonkin

Filip Orkisz, confiné avec ses parents au Tonkin, a joué de sa trompette tous les soirs depuis l’appartement familial, à 20h01, côté ouest, et à 20 h 03, côté est. Rencontre avec ce musicien qui a enchanté son quartier de Villeurbanne durant le confinement.
Filip Orkisz, le trompettiste du Tonkin.

Il a 23 ans et il joue de la trompette… Filip Orkisz est confiné avec ses parents au Tonkin, et il a joué tous les soirs depuis l’appartement familial, à 20 h 01, côté ouest, et à 20 h 03, côté est. Formé à l’Ecole nationale de musique de Villeurbanne pendant huit ans dans la classe de Philippe Genet, il poursuit désormais son parcours professionnel de musicien au Conservatoire national de Paris.

Voisins et habitants du Tonkin ont visiblement apprécié cette note de douceur pendant le long confinement de ce printemps 2020… Le 8 mai, de nombreux Villeurbannais, de tous âges, à leurs fenêtres, ont prononcé les émouvantes paroles du Chant des partisans, lui emboîtant le pas, dans un moment de partage et d’émotion. Des affichettes avaient été collées sur les portes d’allées pour entonner ensemble ce chant de résistance. Les idées simples sont parfois les plus belles…

 

 

>> Lire aussi sur le même thème : Confinement : il enchante ses voisins en jouant du violoncelle

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi