Jean-Paul Bret ne briguera pas de 4e mandat

Maire de Villeurbanne depuis 2001, Jean-Paul Bret a annoncé ce 11 juin sa décision de ne pas se représenter lors des élections municipales de mars 2020.
Jean-Paul Bret lors de sa conférence de presse, mardi 11 juin 2019.

"J’ai pris la décision de ne pas me présenter aux élections municipales de 2020. C’est un choix assumé qui survient après une longue réflexion." Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne depuis mars 2001, ne briguera pas de nouveau mandat. C'est ce qu'il a annoncé ce mardi 11 juin en conférence de presse. Après trois mandats successifs, "davantage que mes prédécesseurs, Gilbert Chabroux et Charles Hernu, comme il l'a rappellé, la confiance que m’ont accordée et renouvelée les Villeurbannaises et les Villeurbannais crée en moi un double sentiment de satisfaction et de fierté. Elle m’oblige aussi à une grande responsabilité dont découle ma décision". Jean-Paul Bret a aussi évoqué le cancer, un lymphome, dont il a été atteint, il y a deux ans : "J’ai choisi de le rendre public et d’en parler dans la vérité et la simplicité. Je suis aujourd’hui guéri. Mais l’expérience de la maladie m’a amené à porter un regard différent sur la vie et à m’interroger sur le sens de l’existence. Cette expérience a compté dans mon choix".

Le maire est revenu sur ses trois mandats, deux décennies pendant lesquelles il a "cherché à conjuguer trois grandes volontés : inscrire la nature dans la ville ; favoriser l’innovation sociale ; créer les conditions de l’égalité dans une ville populaire, de tous temps, habitée d’espérances".

Maire jusqu'en mars 2020, Jean-Paul Bret a annoncé qu'il comptait accomplir pleinement ses fonctions jusque là. Dix mois pendant lesquels "un certain nombre de décisions restent à prendre, un budget à préparer avec des choix d'investissement". Et d'ajouter : "Je compte également sur la détermination de l’équipe municipale à s’engager jusqu'au bout, quels que soient les choix individuels et les ambitions personnelles. Notre ténacité et notre cohésion sont des marques de respect envers la population qui nous a élus pour la durée complète du mandat. Dans les prochains mois, mon rôle et ma responsabilité seront aussi d’agir pour que Villeurbanne la singulière, qui a inscrit son histoire dans ce que la gauche a de meilleur, soit demain dirigée et incarnée par une équipe sachant fédérer des aspirations éducatrices, sociales, culturelles et écologiques"

Jean-Paul Bret a conclu sur un message plus personnel : "J’aime cette ville qui m’a beaucoup donné en retour d’un temps dévoré par les multiples obligations et sollicitations. Dans cette disponibilité totale, ce “sacerdoce” républicain, ce dialogue continu avec ses habitants, j’ai rencontré l’altérité, la diversité, la tolérance et la générosité. Tant de rencontres, d’échanges heureux, de discussions vigoureuses quelquefois, de moments de partage ont contribué à faire de moi un homme plus ouvert. A Villeurbanne, je suis devenu meilleur".

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi