Six ans de grands chantiers

La Ville a choisi d’investir 75 millions d’euros pour les écoles, depuis 2014 et jusqu’à 2020. Cela concerne 10 constructions et extensions de groupes scolaires, 11 constructions et extensions de restaurants scolaires, 4 rénovations et isolations thermiques, la végétalisation de toitures et l’équipement en vidéoprojecteurs interactifs de tous les groupes scolaires. A l’heure où les travaux du nouveau groupe scolaire Rosa-Parks se terminent, bref retour sur les principales opérations dans ce domaine prioritaire.
Six ans de grands chantiers

Bientôt fini

Dernier-né des groupes scolaires, Rosa-Parks, Gratte-Ciel centre-ville

L’aménagement de la Zac Gratte-Ciel Centre-ville comprend la construction d’un groupe scolaire, baptisé Rosa-Parks (une école provisoire est ouverte depuis la rentrée 2016). Les travaux se termineront fin novembre et il accueillera ses élèves en janvier 2020, dans une école maternelle de 8 classes et élémentaire de 12 classes. Le cabinet d’architectes Brenac-Gonzales a imaginé une ambiance « douce et contemporaine à la fois, un fonctionnement rigoureux, des espaces intérieurs de qualité et des espaces partagés généreux et lumineux, qui s’intègrent pleinement dans le nouveau quartier ». Budget : 15 M€.

Le groupe scolaire Marcellin-Berthelot

Les travaux d’extension et de rénovation du groupe scolaire Marcellin-Berthelot, commencés en 2014, en plusieurs tranches et en site occupé, se termineront à l’automne. Cet été, aura lieu la démolition du bâtiment annexe de l’école maternelle et une partie des cours sera terminée en octobre. A la clé, davantage d’espaces fonctionnels, confortables, lumineux et économes en énergie. Budget : 10,3 M€.

Groupe Scolaire Marcelin-Berthelot

Groupe scolaire Marcelin-Berthelot

L’école maternelle Louis-Pasteur

A la rentrée 2019, 6 nouvelles classes viendront renforcer la capacité d’accueil de l’école maternelle Louis-Pasteur (ce qui permettra de supprimer le bâtiment modulaire ajouté). Esthétique, fonctionnalité, confort, clarté sont au cœur du projet conçu par les archit

 

À venir

Le groupe-scolaire Simone-Veil

Alors que l’école provisoire ouvrait ses portes à la rentrée 2018, les travaux de construction du groupe scolaire Simone-Veil commenceront en 2020, pour une livraison prévue à la rentrée 2022. Fruit d’une collaboration entre des architectes et une artiste, le bâtiment de 15 classes a été conçu comme une « œuvre d’art habitable ». Budget estimé : 10 M€

 

Depuis 2014

Rénovations thermiques

Les groupes scolaires Jean-Zay, Saint-Exupéry, Jules-Ferry et Lazare-Goujon (en 2018) ont fait l’objet de rénovations thermiques de grande ampleur. A la clé : davantage de confort thermique hiver comme été, une baisse des consommations d’énergie (environ 40 % des consommations de chauffage) et une amélioration esthétique majeure. Le budget pour chaque opération varie de 1,6 à 2 millions d’euros.

Ecole Jules-Ferry

Groupe scolaire Jules-Ferry

Extensions et rénovations de groupes scolaires

 

Les plus importantes opérations d’extension, de rénovation et de restructuration ont concerné les  groupes scolaires Jean-Moulin (6,7M€) et Jules-Guesde (7,8 M€), terminées en 2017. La même année, 4 nouvelles classes ont été construites et des espaces extérieurs aménagés dans le groupe scolaire du Tonkin, avec mise en accessibilité de l’ensemble. 

École Jean-Moulin

Groupe scolaire Jean-Moulin

Ecole Jules-Gesde

Groupe scolaire Jules-Guesde

Extensions et constructions de restaurants scolaires

Deux constructions de restaurants scolaires pour le groupe scolaire Ernest-Renan nord (2,1M€ avec salle d’activités) et au Resto’tem (1,4 M€), avec capacité de 600 couverts. Des rénovations et extensions pour les groupes scolaires Joseph-Lakanal, Louis-Pasteur, Albert-Camus, Jean-Zay. Chaque opération prévoit la mise en place d’un self. Dernier en date pour le groupe scolaire Louis-Armand, qui ouvrira à la rentrée et porte leur nombre à 18.

Ecole Jean-Zay

Groupe scolaire Jean-Zay

Vidéoprojecteurs interactifs (VPI) dans toutes les classes

Les VPI sont apparus dans le groupe scolaire Château-Gaillard en 2016. Peu à peu, la Ville a équipé toutes les classes des 24 groupes scolaires de cet outil pédagogique multi-tâches. Le programme arrive à terme avec 640 VPI et un budget annuel moyen de 300 000 euros.

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi