Covid-19 : des maraudes pour venir en aide aux personnes sans-abri

Le Centre communal d’action sociale de Villeurbanne, avec l’appui des associations du territoire, met en place une maraude par semaine pour venir en aide aux personnes et familles sans abri.
Des bénévoles se préparent pour une maraude à Villeurbanne.

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Villeurbanne, en lien avec les associations Alpil (Action pour l’insertion par le logement) et Bagage’Rue, organise des maraudes, pour apporter une aide alimentaire et des produits d’hygiène dans des lieux de vie informels du territoire. Les personnes et les familles sans abri sont en effet fragilisées par le contexte épidémique et la période de confinement : les repas des enfants, habituellement pris à la cantine de l’école et soutenus par le tarif social de la Ville, ne sont plus servis, certains lieux ressources ont fermé, la promiscuité et les difficultés d’accès à l’hygiène les exposent davantage… Des conditions qui tendent à exacerber le sentiment d’isolement et d’angoisse. Par ces maraudes, il s’agit d’intervenir directement auprès des personnes pour maintenir le lien social, de leur apporter l’information sur les ressources existantes et de faire le lien avec les services compétents (hébergement d’urgence, établissements de santé…).

La ville de Villeurbanne a pu identifier une douzaine de lieux de vie informels sur lesquels intervenir grâce à une analyse partagée avec différents acteurs (l’Alpil, les Amis de la rue, le Samu social de la Croix-Rouge et celui d’Alynéa). La Fondation Abbé-Pierre soutient par ailleurs le Centre communal d’action sociale à hauteur de 10 000 euros. Cette participation a permis d’acheter des produits d’hygiène (couches pour bébé, savon liquide, mouchoirs, brosses à dents…) qui sont directement distribués aux familles. 
 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi