77 ans après, l’orgue rejoue pour Lucienne comme au jour de son mariage

Lucienne Fernandez, tout juste centenaire, a revécu jeudi 23 janvier la cérémonie de son mariage, dans la même salle de l’hôtel de ville de Villeurbanne, au son du même orgue, 77 ans après.

Cette ancienne maroquinière, villeurbannaise depuis l’âge de 13 ans, était entourée de ses proches pour célébrer ses 100 ans, mercredi 22 janvier. Le lendemain, sa famille, ses amis et les habitants de la résidence autonomie Gustave-Prost, où elle vit actuellement, se sont tous réunis dans la salle des mariages de la mairie de Villeurbanne pour lui faire une surprise chargée d’émotions. Et pour cause : Dany Montois, adjointe au maire, a lu l’acte de mariage de Lucienne Duverger et son mari Ginès Fernandez, tel qu’il avait été rédigé au même endroit le 25 septembre 1943.
 
A cette occasion, l’organiste de l’hôtel de ville (1), Frédéric Lamantia, a partagé un répertoire spécialement concocté pour Lucienne. Les mélodies émouvantes de Jean Ferrat, dont elle est fan, ont rencontré les airs entraînants d’Édith Piaf. « Beaucoup de souvenirs et d’émotions » pour cette centenaire qui n’était jamais revenue dans cette salle depuis son mariage il y a 77 ans et a même remarqué avec humour : « Le parquet s’est bien usé depuis ! ».
 
(1)    Villeurbanne possède l’un des deux seuls orgues républicains installés en France dans des mairies. L’autre est à l’hôtel de ville de Reims, mais il n’est plus en état de fonctionner. Celui de Villeurbanne est encore utilisé à chaque cérémonie de mariage.

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi