Français pour tous : les centres sociaux de Villeurbanne se mobilisent

Six centres sociaux de Villeurbanne se sont réunis mardi 28 janvier devant le CCVA pour défendre l'accès universel et en proximité à l'apprentissage du français.
Une soixantaine de personnes se sont réunies mardi 28 janvier devant la CCVA pour défendre le français pour tous.

Six centres sociaux de Villeurbanne et une soixantaine de personnes se réunis mardi 28 janvier pour soutenir le mouvement "Français pour tous". Ils regrettent tous le peu de financement et de reconnaissance des ateliers sociaux linguistiques, qui accompagnent chaque personne dans son parcours d'apprentissage de la langue française.

"L'affluence dans nos ateliers ne décroit pas, nous sommes même obligés d'inscrire les gens sur liste d'attente", se désole une bénévole venue soutenir le mouvement. Une autre remarque que l'on ne parle pas ici "uniquement de cours de français, mais bien de lieux essentiels pour tisser le lien social". "L'entrée se fait souvent par les ateliers d'apprentissage du français, mais derrière c'est une famille que l'on accompagne vers l'emploi, les loisirs, l'insertion dans la vie courante. Les centres sociaux sont les lieux de tout cela", explique Nadine Alezra, l'une des coordinatrices de la mobilisation à Villeurbanne.

De nombreux bénévoles, référents d'activités et apprenants se sont rangés derrière une large banderole déclinant les apports de la langue dans l'insertion sociale, l'accès à la culture, les démarches administratives, l'éducation... "Nous accueillons beaucoup de personnes diplômées, qui ont dû abandonner leur vie, leur statut social, leur emploi. Nous avons des échanges passionnants, des gens d'origines diverses discutent entre eux et avec nous, pour découvrir leur culture mais aussi la culture française", poursuit une bénévole.

Les centres sociaux de la Ferrandière, des Buers, de Charpennes-Tonkin, de Cusset, de Saint-Jean et la maison sociale Cyprian/les Brosses poursuivront leur action le 31 janvier lors d'un rassemblement régional à Lyon, quai Augagneur, de 15 à 17h, en présence, entres autres, de la Cimade, du Secours catholique et de la Fédération du Rhône des centres sociaux.

Plus d'informations et une pétition en ligne sur https://lefrancaispourtous.fr/

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi