La friche des Gratte-Ciel prend vie, potager et ferme des artisans en vue !

Des pelles, des arrosoirs, des tuteurs en bambou et une trentaine de sortes de végétaux prêts à être plantés… Le matériel nécessaire à la création d’un potager géant attendait les habitants mardi 7 juillet, sur la friche qui longe la rue Léon-Chomel.

En quelques heures, légumes et plantes aromatiques étaient en terre. La coopérative Pistyles – qui guidait les jardiniers amateurs - est à l’origine de ce projet d’agriculture urbaine, qui s’inscrit dans le cadre de l’occupation temporaire de Gratte-Ciel centre-ville. La récolte de l’été et de l’automne est destinée à l’aide alimentaire et dès la fin de l’année, une deuxième étape est prévue, avec l’ouverture de la ferme des artisans. « Le terrain sera remodelé pour accueillir une quinzaine d’artisans installés dans des containers et nous continuerons des tests de végétalisation, mélanges et associations. Notre ambition est de donner à voir un modèle économique, écologique et solidaire, capable de participer à l’élaboration de ce nouveau quartier », résume Thomas Gentilleau, chargé de développement à Pistyles ». Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, a salué le lancement de l’opération, décrivant ce lieu « comme une préfiguration de la ville de demain, la ville que l’on souhaite ». A suivre pendant les 36 mois que durera l’occupation temporaire, avec d’autres projets qui verront le jour d’ici à la fin de l’année.

 

 

A lire aussi