Solidarité : les Camions du Cœur toujours sur le pont à Villeurbanne

Le Camion du Cœur de Villeurbanne, qui fait partie des Restos du cœur, reste présent malgré le contexte sanitaire très contraint. Le food truck solidaire de l'Armée du Salut est lui suspendu sur la place Wilson.
Le Camion du Cœur de Villeurbanne, qui fait partie des Restos du cœur, reste présent malgré le contexte sanitaire très contraint. / Photo DR

Chaque soir, du lundi au vendredi, sur le parking situé derrière la salle Raphaël-de Barros, la distribution alimentaire a lieu... différemment. "Dès 19 h 30, et jusqu'à 21 h 30, une centaine de personnes continue à venir nous voir. Non plus pour les liens sociaux qui se tissent, grâce aux repas chauds, aux tables et aux chaises installées sur place... Tout cela a été retiré bien évidemment. On est dans l'essentiel... de l'essentiel. Les contacts sont limités, les distances entre les personnes sont respectées. Chacun retire un colis, sourit, a un petit mot d'encouragement pour l'équipe et repart au plus vite", explique Guillaume Daumalin, co-fondateur du Camion du cœur avec Océane Rey.

Les encouragements et les mots de sympathie ont le droit de circuler... "Les personnes qui viennent aux camion du cœur ont bien compris les priorités, même si cela coûte beaucoup de se priver des liens humains habituels qui contribuent à un certain réconfort de vie... ». Dans les jours à venir, le Camion du Cœur pourrait bien être débordé par les demandes de repas de personnes en situation précaire… « On avance comme on peut, des modifications de notre organisation auront sans doute encore lieu. On s’adapte à cette situation inédite », conclut cet engagé solidaire qui ne lâche rien, avec son équipe de bénévoles.

La distribution de mercredi soir au Camion du Cœur de Villeurbanne.

L'Armée du Salut suspend son food truck 

La présence du foodtruck de l'Armée du Salut, place Wilson les jeudis, est suspendue jusqu'à nouvel ordre, en raison des mesures liées au coronavirus. Le personnel salarié de la structure resserre ses actions pour faire face aux besoins habituels. Le recentrage a lieu dans le restaurant situé 131, avenue Thiers, à Lyon 3e. Les personnes sans abris, hommes, femmes, enfants, sont accueillis sept jours sur sept, midi et soir, pour bénéficier de la distribution alimentaire. Attention : aucun repas ne pourra être pris sur place. Les repas seront à emporter. La solidarité s'organise donc pour le maintien de l'aide, malgré des effectifs réduits puisque les bénévoles sont confinés. 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi