SOLIDARITÉ - Coups de cœur pour l’initiative d’Anaïs Montagnat

Elle a 22 ans, habite Villeurbanne, est étudiante en Master 2, Management innovation sociale, et bénévole du Camion du cœur, un jour par semaine. Elle a eu une idée pour le moins originale lors du premier confinement.

« J’ai constaté qu’avec les distances et les masques, liés aux précautions sanitaires, les relations humaines étaient plus difficiles et que les mots finissaient par manquer… J’ai donc eu l’idée de lancer un appel, lors du premier confinement, afin de recueillir des petits mots sympathiques. Tous les volontaires pouvaient m’adresser par mail des mots encourageants, chaleureux, ou humoristiques, des petites blagues, un clin d’œil pour garder le moral… Imprimés et découpés par mes soins, ils étaient ensuite glissés au milieu des denrées distribuées », explique cette étudiante. Anaïs Montagnat relance aujourd’hui cet appel et annonce déjà aux plus créatifs qu’ils peuvent également préparer des cartes de vœux pour 2021… Une adresse pour les envoyer en version papier sera prochainement diffusée. Sans attendre, vous pouvez écrire un petit mot, réaliser un dessin ou un croquis pour soutenir les bénéficiaires du Camion du cœur. Un Camion du cœur qui assure une solidarité sans faille depuis le début de la pandémie et qui mobilise, chaque jour, de nombreux bénévoles.

>> Envoyer un mot

 

 

A lire aussi