Pic de pollution : le stationnement résidentiel gratuit

Un épisode de pollution aux particules fines est en cours dans le bassin lyonnais et le Nord-Isère. La préfecture a pris un arrêté mettant en place un série de mesures d'urgences, dont la circulation différenciée à partir de ce mardi 24 novembre à 5 heures. Villeurbanne rend le stationnement résidentiel gratuit.

Un épisode de pollution aux particules fines a débuté dimanche 22 novembre dans le bassin lyonnais et le Nord-Isère. Le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de prendre un arrêté instituant une liste de mesures d'urgences. Dans le même temps, la ville de Villeurbanne applique la gratuité du stationnement résidentiel pour la durée du pic de pollution.

Parmi les mesures prises par le préfet, la plus marquante pour les automobilistes est la mise en place de la circulation différenciée dès 5 heures, ce mardi 24 novembre. Seuls les véhicules disposant d'une vignette Crit'Air 0, 1, 2 ou 3 seront autorisés à circuler à Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire. Les automobilistes devront baisser leur vitesse de 20km/h sur les axes habituellement limités à 90km/h ou plus (lire aussi ici l'ensemble des mesures).

Stationnement résidentiel gratuit

La ville de Villeurbanne encourage ses habitants à utiliser d'autres moyens de transports que la voiture. Pour cela, le stationnement résidentiel est rendu gratuit pour toute la durée du pic pollution. Cette mesure s'appuie sur un arrêté municipal du 1er janvier 2018 : « Les jours de pic de pollution nécessitant la mise en place de mesures de restriction de la circulation automobile, le stationnement résidentiel est gratuit. Ainsi, en cas de jour de pollution, si la taxe a déjà été acquittée pour la journée considérée, la durée de validité du ticket d’horodateur incluant la date du jour déclaré gratuit est automatiquement prorogée d’un jour. Ceci est également valable pour un épisode de pollution de plusieurs jours consécutifs. »

 

A lire aussi