PRÉVENTION - Le moustique tigre arrive !

Comment lutter contre la prolifération du moustique tigre ? Principalement en supprimant les eaux stagnantes, même en petite quantité. Le moustique tigre est, depuis quelques étés, bien installé dans la région. Il peut transmettre des maladies (dengue ou chikungunya mais seulement après avoir piqué une personne malade). Mais surtout, malgré sa petite taille (5 mm), il peut nous gâcher la vie, piquant sans relâche au lever du jour et au crépuscule… Alors comme faire pour limiter sa présence ?

Pour que la larve puisse grandir et éclore, il lui faut de l’eau … Des gestes simples permettent à chacun de supprimer les eaux stagnantes, éliminant ainsi les lieux de ponte, dans le jardin ou sur un balcon.

- Je vide une fois par semaine les soucoupes sous les pots de fleurs, les vases…
- Je mets à l’abri de la pluie les objets qui sont à l’extérieur et peuvent servir de récipients (jouets, seaux, écuelles, pneus…)
- Je remplis les soucoupes des pots de fleurs avec du sable
- J’entretiens les gouttières pour éviter que les feuilles ne bloquent l’écoulement des eaux
- Je couvre les réserves d’eau avec une moustiquaire ou un tissu
- Je nettoie mon jardin, débroussaille, ramasse les fruits tombés et le les déchets végétaux afin de réduire les zones d’humidité.

A savoir : le moustique tigre se développe principalement autour des habitations dans de petites quantités d’eau et se déplace d’environ 100 mètres autour de son lieu de naissance.

Vous pensez avoir vu un moustique tigre ?
Signalez sa présence sur www.signalement-moustique.fr ou www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr

>> Plus d'infos sur le moustique-tigre sur Villeurbanne.fr

>> Voir la vidéo "Votre mission : éradiquer le moustique-tigre"

 

 

A lire aussi