CADRE DE VIE - Un panneau publicitaire disparaît, une fresque murale apparaît

En ce 25 mars, journée internationale contre la publicité, la Métropole et la ville de Villeurbanne ont rappelé leur engagement contre la pression publicitaire et pour l’amélioration du cadre de vie. Bruno Bernard, président de la Métropole et Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, ont choisi un exemple concret pour faire passer le message.

 Les deux élus se sont retrouvés à proximité d’un grand panneau publicitaire qui sera retiré dans les prochains jours, à la hauteur du 152 avenue Roger-Salengro. Et pour montrer qu’il peut y avoir bien d’autres choses à voir autour de soi, la Métropole a demandé à deux jeunes artistes, Loraine et Ynot, de métamorphoser le vieux mur qui fait l’angle avec la rue Château-Gaillard. Résultat : une fresque « street art » de 100 m2 est apparue en trois jours et demi, tout en couleurs, mélange de styles abstrait et figuratif. « L’espace urbain est commun à tous les habitants et il ne peut pas être pensé dans une approche exclusivement commerciale. Cette nouvelle fresque symbolise notre volonté de renforcer la place de la création artistique sur l’espace public, pour qu’elle soit à la portée de tous et toutes », a souligné Cédric Van Styvendael. A terme,  45 panneaux comme celui-ci vont être enlevés dans l’agglomération.

En ce 25 mars, journée internationale contre la publicité, la Métropole et la ville de Villeurbanne ont rappelé leur engagement contre la pression publicitaire

A lire aussi