[VIDEO] Les dernières démolitions dévoilent le prolongement de l’avenue Henri-Barbusse

Dans le cadre du projet Gratte-Ciel centre-ville, une nouvelle phase de démolitions s’est achèvé lundi 2 décembre. La démolition du dernier pan de mur situé à l’angle du cours Emile-Zola et de la rue Léon-Chomel s’est déroulée à 15h30 en présence du maire de Villeurbanne Jean-Paul-Bret.

Une démolition qui lance l’occupation temporaire


Cette démolition va permettre de lancer par ailleurs près de quatre années d’occupation temporaire du site. Initiée via un appel à projets par le Groupe SERL en lien avec la Métropole de Lyon et la ville de Villeurbanne, cette occupation temporaire permettra d’animer les espaces pendant 3 ans et demi (2020-2023). L’objectif est d’accueillir, sur certaines parcelles, des projets d’aménagement innovants, autour de cinq thématiques telles que l’agriculture urbaine, l’occupation des toitures, les matériaux innovants, la santé dans le bâtiment ou la culture et le sport. Ces aménagements permettront de préfigurer les futurs usages du quartier, faisant écho à la ville de demain. Il s’agit par ailleurs d’ouvrir ces espaces libres à des initiatives événementielles et festives ponctuelles, où les habitants pourront s’approprier leur futur quartier.
Deux modes d’occupation sont retenus : une occupation continue, d’une part, avec des installations qui vivront de façon pérenne, sur toute la durée de la vacance des parcelles, une occupation éphémère, d’autre part, visant l’organisation de « temps forts » destinés à amplifier la réflexion et les propositions autour de la « Ville de demain ». Quatre parcelles seront disponibles à partir de début 2020 : de 300 à 5 350 m², les occupations iront de mises à disposition ponctuelles, à des périodes couvrant 20 mois à 3 ans et demi. 17 porteurs de projets ont déposé un dossier.

 

L’actualité du projet

Le complexe sportif municipal de 3 000 m², qui vient d’être dénommé Alexandra-David-Néel, et le groupe scolaire Rosa-Parks, qui accueillera 20 classes (8 maternelles et 12 élémentaires), ouvriront leurs portes en janvier 2020.
A la suite de la désignation des promoteurs et des architectes sur les macro-lots A, B et C, c’est sur ce dernier que débuteront les aménagements : dépôt du permis de construire fin d’année 2020 et démarrage des travaux début 2022. Développant une programmation de logements majoritairement sociaux, la réalisation en a été confiée à Rhône Saône Habitat appuyé par le GIE La ville autrement.

 

Vue aérienne démolition Gratte-Ciel


>> Voir aussi en vidéo les démolitions du 25 novembre

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi