Alexandra-David-Neel, un grand nom pour un grand équipement sportif

Le nouveau complexe sportif Alexandra-David-Neel a été inauguré vendredi 6 mars. Cet équipement, qui fait face au collège Morice-Leroux et se situe dans l’enceinte du futur lycée Pierre-Brossolette, s’inscrit dans le projet Gratte-Ciel Centre-ville.

Ouvert sur le quartier, doté d’une architecture audacieuse, il compte 2 688 m2 répartis sur trois niveaux. Il dispose notamment d’une grande salle dédiée aux sports collectifs, équipée de gradins amovibles, d’un vaste mur d’escalade, de nombreuses autres salles, dont un espace, au dernier étage, réservé aux activités de gymnastique, danse et tennis de table. L’éclairage naturel, la grandeur des espaces, l’accessibilité ou encore la capacité à accueillir simultanément de nombreuses activités signent, notamment, la qualité de ce nouvel équipement municipal.

Un budget de 9,7 millions d’euros a été nécessaire pour sa réalisation. Le Centre national pour le développement du sport a participé à hauteur de 900 000 euros, la région Auvergne-Rhône-Alpes pour 600 000 euros, et la Fédération française de la montagne et de l’escalade pour 6 000 euros. Cet équipement sera mis en service au printemps.
Ce complexe sportif prend le nom d’Alexandra David-Neel (1868-1969), flamboyante personnalité qui a fait de sa vie une aventure complète. Orientaliste, tibétologue, chanteuse d’opéra, journaliste, féministe, bouddhiste, écrivaine et exploratrice, elle fut la première femme occidentale à atteindre la capitale du Tibet, Lhassa, en 1924. Un exploit qui lui vaut de faire partie de la liste des gloires du sport français.

 

A lire aussi