CULTURE - Le Zola contraint de suspendre toute activité

Coup dur pour le seul cinéma historique, indépendant et de proximité de Villeurbanne… Le Zola doit renoncer à son 41e Festival du film court qui devait avoir lieu du 13 au 22 novembre.

La situation sanitaire du Covid-19 met KO ce rendez-vous culturel fort, qui a nécessité près de 9 mois de travail en lien étroit avec tous les partenaires du Zola. « Nous ne savons pas quand nous pourrons le reprogrammer et nous ne voulons pas d’une édition en ligne. Jusqu’à nouvel ordre, aucune activité du cinéma n’a lieu », explique le directeur du Zola. C’est la deuxième fois que le cinéma est contraint d’annuler un événement de cette ampleur. Le festival du film ibérique avait connu le même sort… « Beaucoup de personnes nous témoignent leur soutien et leur attachement. Les liens avec les Villeurbannais sont là », résume la direction en proie à cette nouvelle urgence qui, de menaçante et prévisible, est passée à bien réelle. 

A lire aussi