COMMÉMORATION - Une journée en mémoire des victimes et héros de la Déportation

Une cérémonie s'est déroulée à Villeurbanne ce samedi 24 avril à 11h au square de la Déportation. Chaque année le 24 avril, la France commémore la journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation. Cette journée vise à honorer la mémoire de tous les déportés, sans distinction. Elle a été créée en 1954 pour que jamais ne soient oubliées les souffrances et les tortures subies par les déportés dans les camps de concentration.

Le maire Cédric Van Styvendael a présidé la cérémonie, qui a dû se tenir en comité restreint afin de respecter les consignes sanitaires.
Katia Buisson, conseillère municipale en charge des Anciens combattants, de la vie associative, de la mémoire et de la politique patrimoniale : "N’oublions pas ce à quoi le concept de race mène. Il n’est jamais utilisé, et ne le sera jamais, dans une visée humaniste. Du dogme a découlé l’horreur d’un projet d’élimination et d’éradication par des méthodes de mort industrielle de plusieurs millions de femmes, d’hommes et d’enfants. De la haine est né l’atroce et scientifique anéantissement de millions d’innocents. La question des déportés reste encore présente. Le combat contre les idéaux fascistes se mène au quotidien. A commencer par l’école républicaine, et les valeurs d’humanisme et fraternité qu’elle porte".

Une cérémonie s'est déroulé à Villeurbanne, ce samedi 24 avril à 11h, au square de la Déportation.

 

Une cérémonie s'est déroulé à Villeurbanne, ce samedi 24 avril à 11h, au square de la Déportation.

 

> Lire aussi l'article "Villeurbanne se souvient du génocide des Arméniens" du 23 avril

 

A lire aussi