L’offre de restauration s’étoffe sur l'esplanade Makeba

À deux pas de la station de métro La Soie, autour de l’esplanade Miriam-Makeba, les adresses de restauration se développent et se diversifient pour répondre aux attentes des salariés et des habitants de ce quartier en pleine croissance.
L’offre de restauration s’étoffe sur l'esplanade Makeba

Le Ninkasi, brasseur déjà bien implanté à Villeurbanne, a ouvert la voie en s’installant 34, rue de la Soie. Depuis, d’autres enseignes ont pris place, contribuant à une offre de qualité. Fabioli, fondé et géré par Fabien Annarelli, propose un choix de 40 pizzas à la carte, dans un décor "à l’italiennne", et ne désemplit pas ! Ce restaurant de 140 couverts est ouvert sept jours sur sept, midi et soir. Le prix moyen dépensé par les clients est de 15 à 20 euros. La traditionnelle escalope milanaise avec spaghettis, à 20 euros, arrive en bonne place des commandes.
Le restaurant voisin, My wok, séduit également. La clientèle aime composer son wok, vegan ou pas, pour 10 euros. La formule, souple et rapide, a convaincu des salariés de sociétés voisines, mais aussi des familles, nouvellement installées à la Soie.
Chez Lucien et la cocotte, le plat du jour est servi dans une cocotte. Choix multiple de viandes en sauce, pour 11,90 euros, ou cocotte végétarienne, au même prix. La réservation est conseillée à l’heure du déjeuner. Le restaurant est également ouvert le soir et à l’heure de l’afterwork !
Enfin, la boulangerie Naan, rue Olympe-de-Gouges, propose d’astucieuses formules tout au long de la journée. Les habitués ne manquent pas à cette adresse ouverte de 6 h 30 à 20 heures, tous les jours. Le duo sandwich-dessert à 7,80 euros est apprécié, tout comme le plat du jour, boisson, dessert à 9,80 euros.

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi