Fête du livre jeunesse : L’événement permanent

Bien au-delà des quatre jours d’avril où la Fête du livre jeunesse bat son plein, ce rendez-vous culturel investit les classes toute l’année.
Fête du livre jeunesse : L’événement permanent

Comme tous les ans, la Fête du livre jeunesse a commencé dès l’automne dans les écoles : 39 classes de maternelle, 97 classes d’élémentaire et 21 classes de collège ont pris part à l’un des projets préparés par leurs professeurs dès la mi-octobre, avec l’appui des bibliothécaires jeunesse des médiathèques. Le jeu en vaut la chandelle : au cours de sa scolarité, chaque enfant villeurbannais aura vécu au moins une rencontre avec un auteur/illustrateur et co-créé avec lui un livre, une histoire, une fresque… Chaque année, un des quartiers prioritaires en politique de la ville accueille la résidence un auteur/un quartier avec l’appui du service Prêt aux collectivités. Claudine Desmarteau, l’auteure des Conjugouillons, s’est ainsi installée d’octobre à février à l’école Léon-Jouhaux et au collège Jean-Jaurès. Les élèves ont écrit et illustré un livre collectif. Cerise sur le gâteau, les collégiens ont été invités à travailler la lecture de leurs textes avant de se produire le 3 avril au TNP. « Le résultat était tellement réussi qu’il leur a été demandé d’ouvrir la journée professionnelle du 5 avril, souligne Emmanuelle Magdalena, directrice de l’Action et du développement culturels. Ce sont des moments fondateurs pour les enfants. »

  • 30000 visiteurs pour l’édition 2019
  • 1 enfant sur 4 participe à un projet  de la Fête du Livre Jeunesse chaque année
  • 162 classes impliquées  sur 60 projets en 2019,  soit plus de 4 000 élèves

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi