Théâtre : scène ouverte sur la ville

Théâtre : scène ouverte sur la ville

TNP : Traverser le quatrième mur

Six femmes du quartier Saint-Jean, Wahid Chaïb l’animateur culturel du centre social, le metteur en scène Maxime Mansion, quelques comédiens et l’envie de jouer ensemble un texte sur la parentalité qui va s’écrire au fil des réunions. « C’est ce que nous appelons un projet de territoire », explique Cécile Le Claire, responsable des relations aux publics pour le TNP. L’institution de la place Lazare-Goujon explore depuis quelques années ce format hors-les-murs au long cours. « Cela demande beaucoup d’engagement pour les artistes qui sont loin du confort de leur espace habituel. Mais ce sont des projets qui créent du partage, de l’inventivité, de l’intelligence collective. » Ces interventions complètent une offre hors les murs qui va de la lecture de formes théâtrales courtes dans les classes, à des rencontres avec les comédiens en passant par des ateliers théâtre ou aux consultations poétiques proposées à l’école Jules-Ferry dans le cadre du festival maison Les Langagières… « L’action culturelle qui sait sortir de ses murs produit de l’intérêt, de la visibilité, du bouche à oreille et de la curiosité pour le théâtre, estime Cécile Le Claire avant de poursuivre. Le monde du travail nous questionne aussi beaucoup et nous développons des formes spécifiques (apéros, « esclandres ») pour intervenir dans des lieux comme Bel Air Camp…C’est un univers qui ne nous sollicite pas, mais nous avons décidé de ne pas lâcher ce monde où l’on passe tant de temps. »

 

IRIS : Fabrique d'art à l'état brut

 

THÉÂTRE DE L’IRIS : Fabrique d'art à l'état brut

Brigades d’intervention poétique dans les collèges, ateliers dans les centres sociaux, programme  pour les publics en difficulté sociale: le Théâtre de l’Iris sort de ses murs toute l’année… et y consacre un festival. « Brut de Fabrique mêle depuis 19 ans les premières expériences scéniques d’habitants de Villeurbanne à des spectacles professionnels pendant neuf jours, explique Philippe Clément, directeur du théâtre. C’est le point d’orgue de ce que nous proposons toute l’année à ceux que nous allons chercher hors les murs. » Le festival a ainsi offert sa scène aux participants des ateliers théâtre des centres sociaux  des Buers et de Cusset, des collèges des Iris et Jean-Jaurès, des employés municipaux de Villeurbanne et des adultes du chantier de création et d’insertion Entrez dans le jeu ! « Le théâtre reste une activité généralement pratiquée par une élite : ces actions nous permettent de lutter contre cette réalité. »

 

Réagissez

blog comments powered by Disqus

A lire aussi